Qu'est ce que c'est ?

Le Sang

Les leucémies sont des cancers du sang et de la moelle osseuse.
La moelle osseuse est un tissu situé au centre de nos os. Son rôle est de produire les différents types de cellules sanguines:

► les globules rouges
► les globules blancs
► les plaquettes

C’est la ponction de moelle osseuse (myélogramme) qui confirmera le type de leucémie.

Il existe deux types de leucémie:
► la leucémie aiguë lympho- blastique et myéloblastique
► la leucémie chronique

La leucémie aiguë est la plus fréquente en France avec une incidence de 5000 personnes par an.

Pas hériditaire

Institut de Recherche IRTMS

Pr Christian BERTHOU Médecin Conseil FLE CHU de BREST

La Fédération Leucémie Espoir (FLE) se dote d’un laboratoire de recherche. L’objectif de ce projet est d’accélérer l’innovation thérapeutique en maladies du sang. Il s’agit là d’un projet novateur qui se fixe un objectif en amont des malades, celui d’accélérer la mise au point de nouveaux traitements des hémopathies malignes. Ce projet se situe en complément de l’aide directe apportée par la FLE aux malades et à leurs familles, il travaille sur le lendemain. L’axe général de ce programme est le développement de thérapies ciblées.

Dans le traitement des hémopathies malignes, l’utilisation des anticorps thérapeutiques (Figure 1) est en pleine expansion. Il s’agit d’une thérapie ciblée car un anticorps a la propriété de reconnaitre un antigène exprimé sur la cellule tumorale. C’est un gain considérable du confort de vie par rapport à la chimiothérapie qui est, par définition, une thérapie non ciblée (les traitements par chimiothérapie touchent les cellules malades et aussi des cellules saines).

Un anticorps thérapeutique a pour but d’habiller une cellule cancéreuse via sa fixation spécifique sur la membrane de la cellule tumorale. Une telle opsonisation de la cellule malade par l’anticorps thérapeutique donne un signal d’élimination de celle-ci par l’organisme. C’est une cellule dangereuse à éliminer (on peut se demander pourquoi cette cellule n’est pas au préalable intégrée comme dangereuse !). Le signal DANGER induit un recrutement du système immunitaire de l’hôte qui mobilise activement ses « gendarmes ».

Afin de tenter d’améliorer la réponse thérapeutique aux anticorps chez tous les malades, le laboratoire FLE travaillera sur l’amplification de la réponse immunitaire vis-à-vis d’une cellule tumorale et l’augmentation de l’activité anti-tumorale des anticorps thérapeutiques, c’est-à-dire d’amplifier le signal DANGER d’une cellule tumorale.